Cours d'art en ligne | Arts 2.0

5 astuces pour débuter en peinture sans faire d’erreurs

Vous souhaitez vous lancer dans l’art ? Mais comment débuter en peinture et apprendre à créer de belles toiles sans avoir fait les Beaux Arts ? Dans cet article, vous trouverez quelques astuces pour débuter dans la peinture et choisir les fournitures les plus adaptées à votre style créatif.

N’oubliez pas une chose fondamentale. L’art est destiné à tous ! En effet, nous avons tous un talent en nous, alors, si vous ressentez le besoin de vous exprimer à travers l’art, il est grand temps de vous y mettre.

1. Réfléchissez aux raisons pour lesquelles vous voulez débuter dans la peinture

Avant de sortir acheter toutes vos nouvelles fournitures artistiques et de commencer à brosser un tableau, vous devrez réfléchir aux raisons pour lesquelles vous souhaitez vous lancer dans la peinture. Ce sont vos réponses qui détermineront la façon dont vous procéderez et ce à quoi vous devez vous consacrer.

Il n’existe pas de parcours d’apprentissage unique pour maîtriser la peinture. Chaque type d’art possède ses propres techniques, ses intérêts. Et chaque apprenti doit développer ses compétences naturelles afin de déterminer avec exactitude le parcours qu’il doit suivre. En effet, certaines personnes n’ont pas la patience nécessaire pour se focaliser sur leurs objectifs. Ce qui les empêche d’être précis dans le rendu de leur expression artistique. C’est pourquoi elles sont peut-être mieux à même d’apprendre la couleur et le travail au pinceau des impressionnistes, plutôt que les pratiques rigoureuses des peintres académiques russes.

Toutefois, vous n’avez peut- être aucun intérêt à vous lancer dans le monde de l’art à vocation commerciale. Dans ce cas, il s’agit tout simplement de se découvrir un passe-temps pour votre épanouissement personnel. En d’autres termes, vous adopterez une approche plus détendue de votre apprentissage.

Néanmoins, si vous désirez devenir un maître de la peinture réaliste, vous devrez suivre une formation spécifique et rigoureuse axée sur le dessin et les autres techniques de base : la couleur, la valeur de l’œuvre, les types de compositions, etc.

Quoi qu’il en soit, il est important que vous soyez conscient de la raison pour laquelle vous faites cela au départ et de ce que vous attendez réellement. Si vous ne l’avez pas encore fait, prenez alors du temps pour y réfléchir. 

2. Pour bien débuter en peinture, choisissez la technique qui semble vous convenir

Pour commencer dans le domaine de l’art, adoptez une technique sur laquelle vous vous concentrerez, au moins sur le court terme. En effet, cela vous permettra de vous faire une idée précise du fonctionnement de celle-ci. Vous pourrez par la suite accorder plus d’attention aux aspects spécifiques en terme de peinture tel que la couleur, la composition, la valeur, etc. Vous aurez ainsi le choix entre la peinture à l’huile, l’acrylique et l’aquarelle. Cependant, il existe d’autres options, comme la gouache et les peintures à l’eau.

Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients. Voici quelques détails sur chacun d’eux pour vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux.

Débuter en peinture avec l’acrylique

Les acryliques ont la faveur de ceux qui débutent dans la peinture car ils sont faciles à utiliser et ne nécessitent pas de fournitures spéciales. L’inconvénient est qu’elles sèchent très rapidement. De ce fait, les acryliques peuvent vous convenir si vous :

  • débutez et que vous ne voulez pas vous soucier des complexités de la peinture à l’huile et à l’aquarelle
  • préférez un nettoyage facile
  • peignez avec un budget limité
  • aimez expérimenter des techniques mixtes
  • êtes sensibles aux produits chimiques agressifs utilisés dans la peinture à l’huile

Les inconvénients de l’acrylique sont :

  • La courte durée du séchage qui signifie que vous ne disposez que d’un temps limité pour que votre peinture réagisse sur la toile.
  • Certaines couleurs s’assombrissent en séchant. En effet, les couleurs plus claires ont tendance à changer plus rapidement.

Débuter avec la peinture à l’huile

La peinture à l’huile est la technique la plus utilisée par les artistes professionnels pour plusieurs raisons :

  • Elle est polyvalente car vous pouvez varier considérablement le temps de séchage et la consistance de votre peinture en utilisant des diluants et de l’huile supplémentaire. Cela vous permet de travailler avec un large éventail de techniques de peinture. Y compris le mélange, le glacis et l’écaillage.
  • Elle se rencontre dans les chefs-d’œuvre des plus grands peintres de tous les temps.
  • Les peintures à l’huile semblent être plus appréciées des collectionneurs d’art que les peintures acryliques.

On ne peut vraiment pas se tromper avec les peintures à l’huile. Si vous doutez encore, passez directement à l’huile, ou commencez par l’acrylique en vue de passer à l’huile une fois que vous serez plus expérimenté.

Il existe quelques peintres qui se sont illustrés en utilisant l’acrylique. Cependant, beaucoup d’entre eux peignent dans un style très contemporain.

Les techniques de peinture traditionnelles utilisées par les anciens maîtres sont beaucoup plus adaptées à la peinture à l’huile.

Si vous pensez que la peinture à l’huile est trop complexe pour vous, alors nous vous conseillons de reconsidérer votre choix. Il n’y a vraiment que quelques règles que vous devez comprendre dans la peinture à l’huile et le reste est très similaire à la peinture acrylique.

Débuter en peinture avec l’aquarelle

Les aquarelles sont généralement considérées comme faisant partie des œuvres les plus difficiles à réaliser. Et cela en raison de la nature indomptée de l’eau et du fait que l’on ne peut pas faire beaucoup de retouches. Effectivement, le papier ne peut absorber qu’une certaine quantité d’eau. Cependant, si elle est maîtrisée, l’aquarelle peut produire des peintures d’une élégance étonnante. C’est pourquoi je vous recommande de commencer par l’acrylique ou l’huile avant de vous aventurer dans l’aquarelle.

Néanmoins, l’aquarelle est un complément fantastique à l’acrylique ou à l’huile, car elle exige un ensemble de compétences variées.

Alors, avec quelle technique se lancer pour débuter en peinture ?

Si vous débutez dans la peinture, il est préférable de commencer par l’acrylique ou l’huile. Cela ne veut pas dire non plus que vous devez choisir une technique et ignorer les autres. Nous vous encourageons même à essayer toutes sortes de techniques pour vous familiariser avec ces différents matériaux. Mais choisissez-en une sur laquelle vous vous concentrerez vraiment et avec laquelle vous vous sentez plus à l’aise.

Il est préférable de maîtriser une technique plutôt que de se contenter d’être moyen dans toutes les catégories !

3. Pour bien débuter en peinture, sélectionnez vos fournitures

Il est maintenant temps de faire vos stocks de fournitures artistiques. Mais assurez-vous d’abord de lire toute cette section avant de commencer à acheter tous les types de pinceaux ou peinture. En effet, au final vous n’avez pas vraiment besoin de beaucoup de choses !

Les fournitures que vous achèterez varieront en fonction de la technique que vous choisirez. De ce fait, vous aurez besoin des accessoires suivants :

  • Un chevalet pour tenir votre œuvre d’art 
  • Une toile pour les peintures à l’acrylique ou à l’huile – ou du papier pour les peintures à l’aquarelle
  • Une palette pour le mélange des couleurs 
  • Des pinceaux adaptés à la technique choisie
  • Des couteaux à palette 
  • De la peinture 
  • Du solvant pour la peinture à l’huile
  • Et des serviettes en papier pour essuyer votre pinceau après chaque application

C’est vraiment tout ! La peinture peut être aussi simple que cela !

Vous pourrez trouver tout cela dans des magasins spécialisés en art, parfois même dans les grandes surfaces. Si vous êtes un néophyte dans le domaine, il peut être intéressant de commencer avec un kit pour débutant qui comprend la plupart des fournitures de base dont vous aurez besoin. Vous pourrez ensuite compléter votre matériel petit à petit.

Notre principale suggestion est de rester simple et d’acheter de la qualité là où c’est important, comme vos pinceaux, vos toiles et votre peinture. Néanmoins, l’acquisition d’un chevalet de qualité supérieure ne fera pas de vous un meilleur peintre.

En ce qui concerne les couleurs, je vous suggère de commencer avec une palette limitée qui comporte les couleurs primaires. Soit, du rouge, du bleu, du jaune, du blanc et un ton terreux comme la Terre d’ombre brute.

Voici une palette de départ idéale :

  • Rouge de cadmium
  • Bleu outre-mer
  • Jaune de cadmium
  • Blanc de titane
  • Terre d’ombre brute

4. Avant de débuter en peinture, familiarisez-vous avec les principes fondamentaux de l’art

Vous pourriez pratiquer pendant des années et ne pas vous améliorer si vous ne savez pas ce que vous faites. C’est là que les principes fondamentaux de l’art entrent en jeu tel que la couleur, la valeur, la composition, les bords, le travail au pinceau et la technique.

Voici un résumé de ce que vous devez savoir :

La couleur

Nous sommes tous familiers avec la couleur, à tel point que nous la prenons pour acquise. Mais peu de gens comprennent et apprécient pleinement ce qu’elle représente réellement. Cependant, il est plus facile de comprendre la couleur en termes de teinte, de saturation et de valeur. Voici donc les trois éléments qui la composent :

  • La teinte fait référence à l’endroit où une couleur se trouve sur la roue des couleurs. Rouge, bleu, jaune, vert – ce sont toutes des teintes différentes.
  • La saturation fait référence à la richesse, l’intensité ou la vitalité d’une couleur.
  • La valeur fait référence au degré de clarté ou d’obscurité d’une couleur.

Apprenez ces trois termes et apprenez-les bien, car vous les rencontrerez dans chaque œuvre que vous créerez.

Valeur

 La valeur est un élément de la couleur, mais elle est généralement considérée comme un domaine fondamental distinct, en raison de son importance pour la peinture. Chaque couleur – rouge, bleu, vert, orange, violet – a une valeur sous-jacente qui se situe entre le blanc et le noir. 

Composition

Vous entendrez toutes sortes de termes complexes, de règles et de théories utilisées pour expliquer la composition en matière de peinture.

Des choses comme…

  • Point focal
  • Règle des tiers
  • Ligne d’horizon
  • Lignes directrices
  • Harmonie
  • Rythme
  • Mouvement
  • Balance

…. et ainsi de suite.

Mais en réalité, il n’y a que deux questions qui sont importantes pour de grandes compositions.

  • Que voulez-vous dire ?
  • Comment allez-vous le dire ?

C’est tout ce qui compte! Les autres questions possibles peuvent être reléguées au second plan. Alors, étudions de plus près ces questions…

Que voulez-vous dire ?

En d’autres termes, si votre peinture pouvait parler, que dirait-elle ? Si vous ne savez pas, alors vous travaillez à l’aveuglette. De plus, il n’est pas nécessaire qu’elle soit explicite au premier coup d’œil. Cela pourrait être aussi simple que… “Je veux capturer la façon dont la lumière rebondit à la surface de la rivière”. Mais il est important que vous sachiez ce que vous voulez dire pour exprimer la grande idée que vous voulez communiquer.

Comment allez-vous vous exprimer ?

Comment allez-vous organiser tous les éléments de votre peinture pour obtenir un résultat harmonieux afin de communiquer ce que vous voulez dire. Considérez les traits, les formes, les lignes, les couleurs et les textures comme des outils à votre disposition.

Décidez de ce que vous voulez peindre

L’un des aspects les plus difficiles de la peinture se produit avant que vous ne preniez votre pinceau. Il s’agit là de la sélection du sujet à peindre. Le sujet idéal doit être inspirant et stimulant.

5. Vous devez ressentir le besoin de le peindre

Voici quelques questions pour vous aider à déterminer si un sujet mérite d’être peint :

  • Y a-t-il une raison particulière qui vous donne envie de peindre ce sujet.
  • Y a-t-il une harmonie de couleurs claire et identifiable ?
  • Le sujet a-t-il un dessin intéressant (pensez à l’arrangement des formes, des lignes et des couleurs) ?
  • Y a-t-il quelque chose que vous pouvez faire pour améliorer le sujet ?
  • Êtes-vous capable de le peindre ?
  • Disposez-vous des fournitures nécessaires pour le peindre ?
  • Quels problèmes rencontrerez-vous quand vous le peindrez ?
  • Le sujet vous donne-t-il l’occasion de vous remettre en question et de démontrer vos capacités ?
  • Le sujet vous inspire-t-il ?
  • Pouvez-vous visualiser l’œuvre achevée ? Si oui, aimez-vous ce que vous voyez ?

Posez-vous ces questions la prochaine fois que vous n’êtes pas sûr qu’un sujet mérite d’être peint.

Conclusion

Toutes ces questions ne sont pas nécessairement là pour obtenir une réponse. Mais plutôt pour vous amener à vous interroger vous-même et à explorer le sujet avant de vous engager dans quelque chose qui dépasserait vos limites.

close

10%

de rabais sur votre première commande en ligne 🎁

Il nous fait plaisir de vous voir ! Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un rabais sur votre première commande

Nous allons vous envoyer que du contenu qui pourrait vous intéresser pour plus d'informations

Cours d'arts en ligne

Devenez l'artiste dont vous aspirez être en développant vos talents en peinture et/ou dessin

VOIR NOS FORMATIONS

Car la peinture et le dessin, ça s'apprend. Démarrez vos cours d'art en ligne dès maintenant.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique